Archive for novembre 2015

Suivez la COP21 en direct !

logo-cop21

La 21ème conférence des parties (COP) commence aujourd’hui ! Prenant place sur le site du Bourget à Paris, elle réunit 40 000 personnes dont 150 chefs d’états, et durera jusqu’au 11 décembre. Son enjeu sera de maintenir le réchauffement climatique sous la limite des 2°C par rapport à l’ère préindustrielle (vers 1850).


Un événement à suivre en live

La COP21 est un événement relevant du domaine de la politique internationale. De fait, son déroulement et le contenu des négociations est difficilement compréhensible pour le grand public. Pourtant la question du réchauffement climatique est un sujet crucial pour l’avenir de notre pays. C’est pourquoi il est important que chacun de nous ait une idée claire des enjeux de cet événement.

Suivez cet événement en live sur le blog du SyAGE grâce au fil Twitter dédié que vous pourrez trouver ci-dessous, ainsi que sur la colonne de droite de ce blog. Et ne manquez rien de ce qui se dit, se fait et se décide pendant ce rendez-vous incontournable pour le futur de notre planète !

 

Un rendez-vous annuel pour la planète

Depuis 1992, des conférences sont organisées chaque année entre les États-parties signataires de la convention des Nations Unies sur les changements climatiques pour faire le point sur la réalisation de son objectif : aboutir à un accord international, posant le cadre d’une transition vers des sociétés sobres en carbone, et capable de faire face aux changements climatiques.

 

illu-cop21-blog         Christiana Figueres, Laurence Tubiana et Laurent Fabius

 

Durant les deux semaines que dureront les négociations, l’emploi du temps des participants sera chargé. En effet, chaque jour, de 9h à 18h, se succéderont réunions entre négociateurs issus d’un même pays, rencontre entre coalitions, rencontres thématiques sur des points précis, et événements parallèles menés par des membres de la société civile. À l’issue de ce marathon diplomatique, un texte final se verra validé par les chefs d’états ou leurs délégués. La difficulté étant que toute décision prise pendant une COP doit être prise par consensus, c’est-à-dire à l’unanimité.

« Sequana » : anticiper pour mieux gérer

portrait-loick-guesdon

En mars 2016, le SyAGE participera à un exercice de simulation de montée des eaux dont le nom de code est « Sequana ». Explications avec Loïck Guesdon, responsable du Pôle Rivière au Syndicat.

 

Quel est le but de l’exercice « Sequana » ?

« Sequana » est un exercice régional simulant une crue centennale de la Seine. Il aura pour enjeu de tester la coordination des acteurs publics et privés, afin de gérer au mieux les inondations et leurs conséquences.
Cette simulation permettra à toutes les problématiques d’être abordées : de la sensibilisation du grand public à l’éventualité d’une crue, jusqu’à la résilience des biens et des personnes.

 
Comment va-t-il se dérouler ?

Le scénario de l’exercice « Sequana » suivra le déroulé d’une crue dite « classique ». C’est-à-dire qu’à la montée des eaux succéderont le pic de crue, puis la décrue. Durant chacune de ces étapes, les organisateurs diffuseront aux participants un certain nombre de documents décrivant la tournure des événements (bulletins météo, arrêtés municipaux, arrêtés préfectoraux, etc). A charge ensuite aux structures de réagir efficacement pour faire face aux événements.

 
De quelle façon le SyAGE participera-t-il à cet événement ?

Une crue entraîne des désordres considérables. Les réseaux électriques, routiers et ferrés sont mis à mal ; les télécommunications sont perturbées ; l’activité économique est fortement ralentie, etc. En outre, la montée des eaux entraîne l’impossibilité d’évacuer eaux usées et pluviales, même dans les zones qui ne sont pas touchées par l’inondation. Le rôle du SyAGE consiste à garantir le plus longtemps possible la bonne marche du système de collecte et de transports des eaux en cas de crue.

Toutes nos infrastructures sont dépendantes d’une technologie de pointe pour fonctionner. Si cette dernière nous procure une qualité de vie indéniable, elle se transforme en redoutable piège en cas d’inondation. Par exemple, en 1910, les trains étaient à vapeur. Si bien que même sous quelques centimètres d’eau, le réseau continuait à marcher. Aujourd’hui, les trains fonctionnant à l’électricité, les conséquences d’une submersion d’un réseau sont radicalement différentes … Bref, il est temps de comprendre qu’une crue de type 1910 aura des impacts plus que décuplés plus de 100 ans après. Profitons de cet exercice pour en tirer quelques conclusions….

De la Terre jusqu’aux étoiles : rencontre avec Hubert Reeves

 

HReeves

© John Foley

L’astrophysicien et président d’honneur d’Humanité et Biodiversité Hubert Reeves nous a fait l’honneur d’une rencontre. L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur ce brillant savant qui fait rimer découverte de l’espace et protection de notre environnement …

 

Est-ce votre qualité de témoin de l’infiniment grand qui vous rend d’autant plus sensible à la fragilité, à la précarité et donc au caractère précieux de notre environnement ?

Hubert Reeves – En effet, j’ai voulu exercer un métier qui me fasse une place dans le monde scientifique. La recherche est passionnante qui mène à un accroissement des connaissances le plus objectivement possible. J’ai choisi l’astrophysique pour les mathématiques, leur logique, leur beauté formelle… Donc je suis devenu astrophysicien et si c’était à refaire, je ferais de même !

On me dit souvent que j’ai fait rêver. Les étoiles illuminent le ciel mais aussi la vie des gens. Oui mais, prenant conscience des problèmes terrestres, j’ai maintenant tendance à ramener tout le monde sur Terre… D’autant que je suis grand-père et que je voudrais pouvoir préserver mes petits-enfants, et tous les petits-enfants, du sort qui les attend si nous, les adultes d’aujourd’hui, restons passifs.

 

À l’approche de la COP21, cette nécessité d’agir n’a jamais été aussi pressante …

Face au dérèglement climatique, dû aux émissions de gaz à effet de serre, doublé de la perte de biodiversité – érosion liée à une exploitation outrancière des richesses naturelles – il est grand temps de changer d’ère !

L’astrophysicien que je reste est aussi un citoyen qui s’efforce de montrer combien la présence des humains sur Terre qui résulte de tant d’évènements cosmiques, doit être préservée.

 

Hubert Reeves

Astrophysicien

www.hubertreeves.info

Président d’honneur de Humanité et Biodiversité

www.humanite-biodiversite.fr

 

 

 

 

Rendre l’assainissement accessible à tous : l’expertise du SyAGE au Bénin

Aujourd’hui, 19 novembre, nous célébrons la journée mondiale des toilettes. Cet événement, créé et entérinée par l’Assemblée Générale de l’ONU, a pour objectif de sensibiliser le grand public à l’importance de l’accès à une eau salubre et à un système d’assainissement viable. Pourtant, 2,4 milliards de personnes dans le monde ne peuvent y prétendre. Agir pour remédier à ce problème est donc essentiel, car il reste du chemin à parcourir.

Dans le cadre d’une opération de coopération décentralisée réalisée en partenariat avec la ville de Crosne, deux agents du SyAGE sont partis en 2012 dans la ville de Bopa au Bénin, afin d’apporter leur expertise aux habitants pour rénover les latrines sur leur territoire. Témoignage de Franck Moritz, qui a participé à cette opération.

bopa

La ville de Bopa, située au Bénin en bordure du Lac Ahémé

« Bopa est située en bordure du lac Ahémé, au nord-est du pays. Construite en plein milieu d’une zone rurale, cette ville est composée en majorité d’agriculteurs.

Dès notre arrivée, nous avons commencé la tournée des écoles et des quartiers de Bopa où les latrines sont construites. À l’aide d’un interprète, nous avons pu multiplier les échanges avec les habitants afin de cerner au mieux leurs difficultés et leurs attentes. En effet, notre mission était d’accompagner la population dans la rénovation de ses installations sanitaires, et non de nous y substituer.

Ensemble, nous avons cartographié les aménagements existants et indiqués où les nouvelles latrines devraient se situer. Certaines contraintes ont guidé nos décisions. Il fallait par exemple que les différentes toilettes aient des fontaines à proximité afin que les gens puissent se laver les mains. Ou encore que les installations ne soient ni trop proches, ni trop éloignées des habitations pour que chacun puisse s’y rendre, sans toutefois être gêné par les odeurs au sein de sa propre maison.

Enfin, les habitants nous ont fait part de leur souhait de pouvoir vidanger les latrines afin de faire du compost pour leurs champs. Nous avons alors imaginés les solutions techniques adéquates. »

Information importante : travaux d’assainissement à Vigneux-sur-Seine

illustration-vigneux

 

Le 20 novembre prochain, le SyAGE va réaliser un renouvellement des réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, à l’angle de la rue Montaigne et de la rue Prosper Mérimée, sur la commune de Vigneux-sur-Seine.

Ce chantier, d’une durée de 1 mois, a été planifié en coopération avec les services techniques de la ville. En effet, préalablement aux travaux de réfection de la voirie prévus par la Mairie, le Syndicat a réalisé des inspections télévisuelles des réseaux dont il a la charge. C’est suite à ce diagnostic que ces travaux ont été décidés.

 

 

 

 

 

 

Information importante : vol de pompes électriques

chemical test of drinking water

Dans le cadre de ses compétences, le SyAGE gère deux stations de mesure de la qualité des eaux : la première se trouve à côté du pont sur l’Yerres à Villeneuve-Saint-Georges ; la deuxième, dans le parc des Deux Rivières à Yerres.

Chacune dispose d’une pompe électrique. Arrimées sur les berges, elles ont pour fonction d’acheminer l’eau dans l’installation pour l’analyser, puis de la rendre au milieu naturel. Les données fournies permettent alors au Syndicat d’établir un diagnostic précis concernant la santé de la rivière, et d’anticiper sur les éventuelles actions à venir.

Depuis le début de l’année 2015, la station de mesure de Villeneuve-Saint-Georges a été victime de deux vols de pompe. Le SyAGE condamne fermement ces actions qui n’ont d’autres conséquences que d’engendrer un coût supplémentaire à la collectivité, et de compliquer considérablement le travail des équipes techniques chargées de l’administration de ces sentinelles de la rivière.

Information travaux : réfection du chemin bordant l’île des Prévôts à Crosne

Cheminement-ile-des-prévosts-pour-facebook

 

Le SYAGE va entreprendre des travaux de réfection du chemin bordant l’Île des Prévôts à ‪‎Crosne‬. Le chantier durera du lundi 9 au vendredi 27 novembre, et occasionnera une fermeture du site au public à compter du mardi 17 novembre.

Une déviation par la rue Suzanne sera mise en place pour les personnes souhaitant se rendre à la ‪‎gare‬ ‪RER‬ de ‪Montgeron‬-Crosne durant cette période.