Archive for février 2018

Renaturation des berges de l’Île Panchout à Yerres

L’île Panchout, à Yerres.

Entamés en février 2017 par une première phase de remplacement des lauriers par des noisetiers, cornouillers et autres arbustes indigènes, les travaux de renaturation des berges de l’île Panchout reprennent le 21 février pour une durée d’un mois environ.
En remplacement des lauriers encore présents, les végétaux à planter durant cette deuxième phase (Cornouiller, Erable, Tilleul, Charmille…) vont d’abord permettre de rendre à l’île Panchout son caractère insulaire en rendant l’Yerres de nouveau visible depuis la promenade, et par la suite, d’optimiser le potentiel écologique de cet espace naturel urbain en développant la biodiversité.
Fruit d’un partenariat entre la ville de Yerres et le SyAGE, ces travaux sont réalisés dans le respect complet du classement de la vallée de l’Yerres et concourent à l’amélioration du cadre de vie des Yerrois.

Tilleul à grandes feuilles.

Cette deuxième phase du projet de renaturation des berges de l’île Panchout, présente un double objectif. Dans un premier temps, il doit redonner à l’île Panchout son caractère insulaire en rendant l’Yerres de nouveau visible depuis la promenade piétonne. Dans un second temps, il doit permettre de remplacer la végétation exotique actuellement en place par des strates végétales variées, composées d’arbres et arbustes indigènes étoffant ainsi la biodiversité.

Concrètement, l’opération comportera quatre étapes :
1. Arracher et broyer sur site plusieurs centaines de lauriers et symphorines afin de supprimer cet écran végétal homogène qui empêche toute visibilité sur la rivière
2. Rogner la dizaine de souches de peupliers qui borde la Liaison Verte
3. Abattre et essoucher les arbres marqués
4. Planter et pailler environ 70 sujets d’arbres et arbustes indigènes (voir photos jointes)

Ce chantier sera également l’occasion de ramasser et d’évacuer les déchets qui se trouvent dans le sous-bois de lauriers, et également de créer quelques refuges naturels pour la petite faune terrestre.

Dans sa globalité, le projet de renaturation des berges de l’île Panchout compte 3 phases, sur trois secteurs du site différents. La première a été réalisée en février 2017. La seconde sera réalisée jusqu’au 21 mars; la troisième se déroulera au cours de l’hiver 2018/2019 et consistera à repenser la végétation en rive gauche à l’entrée de l’île ainsi que sur la petite île à l’amont du barrage de Céravennes.

Au total à l’issue des phases 1 et 2, 2 300 m² auront été renaturés sur 230 mètre-linéaires de berges, et 121 arbres et arbustes auront été plantés.
Pour garantir la réussite de ce chantier et assurer la sécurité de chacun pendant les travaux, merci de respecter le balisage de sécurité.

Vincent Delecour