Au cœur de la Liaison Verte

Publié le 22 septembre 2014

Rencontre avec Laurence Doreau, chargée de mission sur la Liaison Verte des bords de l’Yerres et du Réveillon.

Laurence Doreau rentre en 2005 au SyAGE en tant que chargée de mission sur la Liaison Verte. Ce projet, débuté en 1997, vise à aménager les bords de l’Yerres et du Réveillon en promenades piétonnes, de Varennes – Jarcy à Villeneuve-Saint-Georges pour l’Yerres, et de Santeny à Yerres pour le Réveillon. C’est donc un vaste territoire que cette jeune femme parcourt quotidiennement pour s’occuper des études et des travaux en lien avec les opérations effectuées au bord de l’eau.

Le classement de la vallée de l’Yerres aval au titre de la loi paysage de 1930 en décembre 2006 donne à son travail une exigence particulière. En effet, du fait de cette protection, toute modification dans le paysage nécessite une autorisation de travaux délivrée par le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie après avis de la Commission départementale de la nature, des sites et des paysages. Cette commission est chargée de veiller sur les sites historiques et pittoresques, de prendre l’initiative de leurs inscriptions et de leur classement. Elle est constituée de représentants, de collectivités territoriales et de personnalités qualifiées.

 

       Platelage construit le long de la piscine de Brunoy                       Cheminement à Yerres sur les bords du Réveillon

 

Mais la Commission des sites n’est pas le seul acteur de l’aménagement de la vallée de l’Yerres. Les communes dont la compétence « Gestion de la Rivière » a été déléguée au SyAGE, ainsi que les bureaux d’études mandatés par le Syndicat sont aussi de la partie. C’est pourquoi, nous dit Laurence, «le défi est de faire coïncider notre vision du projet avec les attentes des communes, notre budget, et enfin les contraintes liées à la protection du patrimoine naturel pour aménager des chemins qui profitent à tous ».

Aujourd’hui, avec plus de 38 kilomètres de Liaison Verte aménagée et une vingtaine de chantiers réalisés depuis 2005, c’est un passionnant et colossal travail de concertation, d’animation et de gestion de projet qu’effectue Laurence Doreau. Parcourant par monts et par vaux la vallée de l’Yerres, cette pétillante jeune femme s’efforce de faire coïncider les intérêts des hommes et ceux de la nature. Et ceci, dans le but de rendre la rivière plus accessible au grand public, tout en respectant le cadre naturel et en faisant découvrir aux promeneurs le patrimoine, la faune et la flore des bords de l’Yerres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *