Coopération décentralisée : améliorer l’assainissement au Bénin

Publié le 12 juin 2017

Des agents du SyAGE sont partis au Bénin dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée. L’objectif de cette mission est d’améliorer l’assainissement par la mise en place de latrines dans des écoles et des villages.

Ce sont 4 écoles de Bopa au Bénin qui ont été équipées de 18 latrines entre février et avril dans le cadre de ce projet de co-développement pour un coût de 24 300 euros, financé par la commune de Crosne et par le Département de l’Essonne. A partir d’octobre, d’autres travaux devraient débuter pour créer 70 latrines dans 11 villages ruraux rattachés à cette commune béninoise, ce qui représente environ 100 000 habitants. Le coût de cette seconde phase est estimé à 110 500 euros, financé par la Ville de Crosne et par l’Agence de l’Eau Seine Normandie, le SyAGE assurant le suivi technique.

« Dans les écoles, il s’agit de latrines sèches équipées de fosses de 6 mètres cubes environ curées une fois par an. Dans les villages, nous prévoyons de mettre en place des latrines écologiques ECOSAN. Ce type de latrines sèches permet de valoriser les déchets en les transformant en fertilisant pour les sols et les cultures. Le projet sanitaire s’accompagne donc d’un projet agricole », explique Éric Chalaux, directeur général adjoint chargé des services techniques du SyAGE. Au-delà des réalisations concrètes, l’enjeu est aussi de sensibiliser les Béninois à la protection de l’eau, à l’usage et à l’entretien des installations d’assainissement et, plus largement, à la salubrité publique.

Cette initiative est portée par plusieurs partenaires : l’association des ressortissants de Bopa, la commune de Crosne, le comité de jumelage de Crosne, Aquassistance, la commune de Bopa, les partenaires financiers (Conseil Départemental de l’Essonne et Agence de l’Eau Seine Normandie) et le SyAGE.

Le Syndicat prend ainsi en charge la conception du projet. « En tant que maître d’ouvrage, il s’occupe également de la passation du marché et du financement de la partie non subventionnée de la maîtrise d’œuvre. Enfin, il désigne également le maître d’œuvre pour suivre le chantier sur place et assurera une activité de conseil auprès de la commune de Bopa », détaille Éric Chalaux.

Les précédentes missions d’agents du SyAGE dans ce pays en 2009, 2012 et 2014 avaient notamment permis d’effectuer un état des lieux de l’assainissement, de dresser un atlas cartographique, de déterminer les besoins de la population, les objectifs du projet, les emplacements les plus pertinents pour les futures latrines et leur dimensionnement, enfin d’identifier les gestionnaires locaux de ces équipements.

Cette coopération en faveur de l’assainissement constitue le second volet d’un projet plus large entre Crosne et Bopa, débuté en novembre 2009. Le premier volet visait à étendre le réseau d’adduction d’eau potable de la commune béninoise vers les 11 villages ruraux. Au total, ce sont 7km de réseau d’eau et 11 bornes fontaines qui ont été installés par l’ONG Aquassistance, aidée par Suez pour le financement.

Découvrez la mission en images…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *