Cousteau, la Calypso et l’Yerres

Publié le 1 avril 2015

Calypso-web

Parquée dans un hangar du port de Concarneau depuis 2007, la Calypso devrait bientôt mouiller dans l’Yerres …

 
Un destin extraordinaire

La Calypso, le célèbre navire du commandant Cousteau, a connu une vie aussi mouvementée que celle de son plus célèbre occupant … Construite en 1942 à Seattle, la Calypso commence sa carrière en étant dragueur de mines. Sa coque en bois spécialement conçue pour échapper aux mines magnétiques en fait un bateau de guerre des plus efficaces.

Après la 2ème Guerre Mondiale, elle devient bateau de plaisance en Méditerranée. Allant et venant entre les îles de Malte et celle de Gozo, c’est là que le navire reçoit son nom, en hommage à la nymphe Calypso qui retint prisonnier Ulysse dans son île pendant sept ans.

1950 est l’année où le Capitaine Jacques-Yves Cousteau rentre en possession de ce qui deviendra bien vite une extension de lui-même, louée pour la somme symbolique d’un livre sterling par an au riche Lord Anglais Sir Loel Guiness, patron des Brasseries du même nom.

S’ensuit alors une vie d’aventures aux quatre coins du globe, de la grande barrière de corail au fleuve Mississipi jusqu’à l’Indochine et l’Alaska.

En Janvier 1996, le célèbre navire heurte une barge de manœuvre gigantesque au large de Singapour, et s’abîme aussitôt dans les eaux troubles de la mer de Chine … Après avoir passé deux semaines au fond de l’eau, l’épave est convoyée vers la France. Le capitaine Jacques-Yves Cousteau mourra un an plus tard, le 25 juin 1997.

 

Un renouveau inattendu

Après le décès du Commandant Cousteau, l’épave du Calypso restera échouée pendant dix ans au port de la Rochelle, puis sera transportée dans un hangar de Concarneau, pour d’éventuels travaux de rénovation qui, faute d’argent et suite à de nombreuses péripéties judiciaires, n’auront jamais eu lieu.

C’est pourquoi le 16 mars dernier, la Calypso a été mise aux enchères par les propriétaires du chantier où elle était entreposée. Le SyAGE a participé et gagné les enchères pour acquérir ce monument de la cause environnementale de la fin du 20ème siècle.

Selon Jean-Baptiste Ferrero, directeur de la communication du Syndicat, « la Calypso a vocation à devenir un musée flottant de la biodiversité sur l’Yerres ». « Le bateau va être mouillé sur la rivière, au cœur même de la vallée ». « Pourvu d’une programmation riche, pédagogique et attractive, la Calypso va devenir un musée d’un genre unique, dans lequel petits et grands pourront admirer la faune et la flore de notre territoire, poursuit-il, enthousiaste ».

Parti de Concarneau depuis une semaine, le bateau devrait arriver au Syndicat d’ici quelques jours. Tous les agents du SyAGE sont sur le pied de guerre pour réserver à cette légende le plus beau des accueils …

2 commentaires

  1. BERCK LAURENT

    J’attend la suite avec impatience !! Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *