Les crues : une vieille histoire en images

Les crues : une vieille histoire en images

Publié le 9 janvier 2018

Le début d’année permet une projection dans le temps, avec ses inévitables bonnes résolutions, mais il n’est pas interdit de jeter un œil sur le passé, du plus récent, l’année écoulée, au plus ancien. D’autant que les niveaux de l’Yerres et du Réveillon nous rappellent que le présent est parfois, souvent, le recommencement du passé.

La Société d’histoire locale de Montgeron*, présidée par Elisabeth Bazin, nous permet de remonter au mois de janvier 1910, lors d’une crue restée dans les mémoires même si elle n’est pas la plus sévère connue, battue selon une étude des Archives de Paris par celle de février 1658 (8,81 mètres à l’échelle du Pont de la Tournelle, à Paris, contre 8,62 mètres en 1910). La même étude fait état d’importantes inondations sur la Seine en 583, première crue mentionnée, puis 1197, 1499, 1690, 1711, 1740, 1802, 1876, 1882-1883, 1924 et, plus près de nous, 2001 et 2016.

En janvier 1910, les débordements avaient été provoqués par l’effet conjugué de terres saturées d’eau, à cause notamment d’un été particulièrement pluvieux, et de fortes précipitations (neige et pluie) cet hiver-là. Cette crue a présenté la particularité d’être la première dont on a de nombreuses traces photographiques, les appareils s’étant multipliés à l’époque. Nous vous présentons certaines d’entre-elles, des cartes postales qui ont traversé le temps pour nous raconter une histoire que nous connaissons que trop bien.

* La Société d’histoire locale de Montgeron a été créée il y a une quarantaine d’années sous l’impulsion de Josèphe Jacquiot. Michel Chancelier est une autre figure marquante de cette association qui vise à recenser le patrimoine de la ville et étudier et faire connaître l’histoire locale. Présidée aujourd’hui par Elisabeth Bazin, la société propose des conférences (entrée libre), dont une, bientôt, portera sur Marat et Charlotte Corday, des visites, des publications et des expositions, comme celle, en septembre dernier, sur les bords de l’Yerres, avec le SyAGE. Elle tient une permanence le premier samedi du mois à la médiathèque de Montgeron. Tél. : 06.62.87.32.77.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *