Eco-pâturage : matinée pédagogique pour des étudiants agricoles

Eco-pâturage : matinée pédagogique pour des étudiants agricoles

Publié le 7 mai 2019

Dans le cadre de ses opérations de gestion des milieux naturels fragiles, le SyAGE a développé depuis plusieurs années des actions d’éco-pâturage. Cette solution permet l’entretien de ces espaces et ce, de manière économique, écologique et citoyenne.
A cette occasion, les élèves de première année de BTS Aménagements Paysagers du CFPPA* de Bougainville de Brie-Comte- Robert ont effectué ce matin une balade pédagogique sur les bords de l’Yerres. Cette visite a été animée par Vincent Delecour (du service Aménagement et protection des milieux naturels du SyAGE), Alain Divo (spécialiste de l’éco-pâturage et fondateur de la société EcoTerra) et Sylvain Fabiani (Chef de secteur du service entretien de l’entreprise Mabillon du Groupe SEGEX).

L’initiative : un facteur clé de réussite

Cette matinée a permis de sensibiliser les étudiants sur l’importance de la mise en place de solutions alternatives pour la gestion des parcs, jardins et paysages afin de préserver et d’enrichir la faune et la flore. « Bien que les élèves soient confrontés à des études de cas réels à l’école, c’est important pour eux de rencontrer des professionnels et institutions sur le terrain » assure Margaux Quiniou, formatrice au CFPPA de Bougainville et professionnelle dans l’aménagement écologique. Pour quatre spécialistes, l’un des facteurs clés de réussite dans ce domaine est la prise d’initiative : « Lorsque j’ai proposé pour la première fois à mon entreprise d’intégrer une solution d’éco-pâturage pour nos clients cette initiative n’a pas été immédiatement comprise. Mais aujourd’hui, on prend conscience que c’est un véritable vecteur de différenciation » confie Sylvain Fabiani.
Ce moment d’échange a beaucoup été apprécié par les étudiants, qui ont pu poser de nombreuses questions. Romain, par exemple, apprenti chez France Environnement, est désormais convaincu par le fait que l’environnement doit être entretenu par des solutions alternatives, gages du maintien et de l’enrichissement de la biodiversité des sites concernés.

*Centre de formation professionnelle et de promotion agricole.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *