Élaborer une vision du bassin versant de l’Yerres plus résilient en 2054

Élaborer une vision du bassin versant de l’Yerres plus résilient en 2054

Publié le 17 mars 2021

Sous la houlette de Jumaanah Khodabocus, l’animatrice de la Commission Locale de l’Eau (CLE) du bassin versant de l’Yerres, portée par le SyAGE, trois commissions thématiques ont été organisées en février et mars, à Rozay-en-Brie, Tournan-en-Brie et Brie-Comte-Robert. Un temps de concertation et de travail en groupe, encadrés par le bureau d’études AsCA qui a réuni des élus, des professionnels de l’eau et des représentants du milieu associatif, sur les problématiques d’adaptation au changement climatique à l’horizon 2054.

Les trois commissions thématiques s’inscrivent dans le cadre de la révision du Schéma d’Aménagement de Gestion des Eaux (SAGE) de l’Yerres. Elles font suite aux trois ateliers d’arpentage photographiques qui se sont déroulés en fin 2020. Elles associent l’ensemble des acteurs à la réflexion afin d’enrichir les discussions et de prendre en compte tous les points de vue.

La première commission thématique concernait les fonctionnalités des milieux aquatiques et patrimoine commune face au changement climatique. La seconde : lien nappes / rivière face au changement climatique. Et la troisième était centrée sur l’eau et les aménagements face au changement climatique.

Le bureau d’études AsCA encadrait ces trois commissions qui ont rassemblé à chaque fois une trentaine de participants, en présentiel et en visio-conférence. Après une présentation du SAGE, ces derniers dressaient le décor territorial 2054, volontairement pessimiste.

Hausse des températures de 1 à 2°C, augmentation de la fréquence et de l’intensité des sécheresses, peu d’évolution des précipitations, éitage plus sévère, inquiétude quant à la recharge des nappes, des événements extrêmes plus fréquents.

Les participants travaillaient ensuite dans trois groupes différents, ainsi qu’un autre en visioconférence (Lien sensibles à la nature, facteurs de cohésion sociale / le rapport technique à la nature / la dynamique participative). Dans ce décor, quels difficultés le SAGE devra t-il surmonter et sur quels éléments pourra t-il s’appuyer pour traiter les enjeux de votre groupe. L’après-midi était consacré à la restitution des travaux de chaque groupe.

Les commissions thématiques sont les deux temps forts de la phase d’élaboration de la révision du SAGE de l’Yerres, avec les ateliers d’arpentage qui ont eu lieu à la fin de l’année dernière. Elles associent l’ensemble des acteurs à la réflexion afin d’enrichir les discussions et de prendre en compte tous les points de vue.

Une coproduction prospective qui permettra d’alimenter la vision stratégique à long terme (Yerres Climat 2054) et une réflexion opérationnelle (Objectif Yerres 2027) du prochain SAGE de l’Yerres. Un travail collaboratif qui sera restitué par le bureau d’études lors de la CLE élargi à la fin du premier semestre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *