un chemin nous permettant d\’apprécier la rivière en contrebas

Publié le 8 décembre 2015

Portrait, Plantation de végétaux indigènes en lieu et place des massifs de Renouée du Japon
  Après avoir franchi la passerelle attenante au barrage, nous voilà désormais sur un chemin nous permettant d’apprécier la rivière en contrebas à travers les massifs d’aubépines et de prunelliers présents sur les berges. Sur ce bief de l’Yerres, le cours d’eau est plus « sauvage » et son écoulement plus soutenu. Plus loin, il nous faut traverser le pont qui fait la jonction entre les communes de Montgeron et de Crosne. Nous retrouvons ici un linéaire de berges plus rectiligne faisant face aux habitations.