Le saviez-vous ? Une rivière au teint marronnasse n’est pas forcément une rivière polluée

Publié le 24 décembre 2014

crue-yerres-web

Tout comme les arbres perdent leurs feuilles en hiver, la rivière devient turbide suite à de fortes précipitations …

 

Lors des périodes de crue (de novembre à avril), le débit et le niveau de l’Yerres augmentent sensiblement. Ce changement de comportement entraîne une remontée des sédiments se trouvant habituellement au fond du lit de la rivière. Ce qui donne à l’eau une coloration marron et un aspect trouble.

Pour autant, cela ne veut pas dire que la rivière est polluée ! Au contraire, cette teinte est un indice de bonne santé. En effet, la turbidité est le signe que la rivière est chargée de sédiments et de limons, ce qui entraîne in fine une fertilisation de sols.

Contrairement à ce phénomène naturel, les pollutions aux eaux usées, par exemple, dégagent une odeur nauséabonde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *