Les moutons arrivent !

Publié le 21 avril 2015

11096430_812503102175432_3679098945675555311_o-600
 

L’écopastoralisme est un mode d’entretien écologique des espaces naturels et des territoires par le pâturage d’animaux herbivores. Avantageux autant financièrement qu’écologiquement, cette technique a séduit bon nombre de collectivités, dont le SyAGE.

En effet, cette année le Syndicat utilise cette méthode pour entretenir les bassins paysagers du grand Ha Ha à Crosne (7000 m²), de l’Allée Royale à Yerres (1220 m²) et du bassin Thibault à Mandres (1327 m²) .

C’est pourquoi des brebis de race solognotes vont venir pâturer dans ces trois bassins, du 21 avril 2015 jusqu’en novembre prochain. 11 pensionnaires sont arrivés aujourd’hui à Crosne. Ils seront suivis par 3 autres ovidés dans le bassin de Yerres, et 3 dans celui de Mandre-les-Roses lundi prochain.

Ci-dessous, retrouvez la vidéo de l’arrivée des moutons au bassin du grand Ha Ha à Crosne.

4 commentaires

  1. Jauneau

    Bonjour,
    Les moutons du Mont-griffon à Yerres ne sont plus là.
    Où sont-ils partis ? et reviendront-ils bientôt ?

    Merci.

    • SyAGE

      Bonjour,
      Les moutons ont rejoint la bergerie de Mandres en raison de la forte sécheresse qui affecte les plantations du bassin et donc leur principale source de nourriture.
      Ils seront de retour courant septembre. Vous savez tout 🙂

  2. Berthelot

    Bonjour,
    Les moutons au bord de l’yerres,avant la plaine de chalandray,côté passerelle bois , sont-ils toujours là ?
    Vu dans cet enclos hier, un gros renard adulte, dans le layon central !
    Attention à l’incompatibilité d’humeur !

    Salutations,

    • SyAGE

      Bonjour,

      Merci pour votre message. les moutons sont bels et bien présents dans l’enclos mais compte tenu de la végétation et de la taille du site, ils peuvent se dissimuler derrière les arbustes et les buissons particulièrement fournis de la Roselière de Chalandray. Quant au renard, effectivement, on nous signale régulièrement sa présence sur différents sites de la vallée de l’Yerres. Ils ne constituent pas en tout cas une menace pour nos moutons, soyez-en rassuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *