L’Yerres vous inspire ? A vos plumes et claviers !

Publié le 13 octobre 2016

Young female journalist writing article in notebook sitting outd

Vous pensez depuis toujours que vous ne savez pas écrire. Marie Le Moing-Heubert veut vous prouver le contraire. Après une 1re édition qui a attiré 25 participants, son association L’ECLER des Bosserons organise de janvier à mars prochain le 2e festival d’écriture. Le thème fait la part belle à la rivière.

« C’est un festival, pas un concours. » Cette distinction, Marie Le Moing-Heubert y tient. Le festival d’écriture, organisé par son association l’ECLER des Bosserons, veut s’adresser à tous, « pas uniquement à ceux qui sont à l’aise avec l’écrit ». Pour participer, il suffit d’avoir 7 ans au minimum et de vivre, travailler ou d’être scolarisé à Brunoy ou dans une commune limitrophe.

Comme pour la précédente édition, le thème choisi, « Empreinte(s) du côté de l’Yerres », invite les participants à s’exprimer sur leur patrimoine local. Mais cette fois, la rivière est à l’honneur. « L’empreinte, cela peut signifier une marque ou une trace de pas par exemple. Mais l’interprétation peut aussi être plus abstraite, par exemple un souvenir ou l’influence laissée par un lieu, un événement ou une personne », explique Marie Le Moing-Heubert.

Roman, poésie, bande-dessinée, nouvelle… La forme et le genre sont totalement libres pour laisser tout sa place à l’inventivité, la seule contrainte étant de ne pas dépasser les 10 pages. Pour le 1er festival, certains avaient par exemple choisi d’illustrer leur récit à l’aide de cartes postales, de photos anciennes ou encore d’un tableau triptyque. Beaucoup d’histoires ont aussi donné lieu à de riches témoignages historiques sur la vie à Brunoy. A la clé : 3 prix pour les adultes (plume d’or, d’argent et de bronze) et 2 prix pour les enfants (plume prometteuse pour le prix individuel et plume dynamique pour le prix collectif). Des palmes seront aussi décernées pour distinguer par exemple l’expression poétique, l’émotion ou encore la richesse culturelle de certains écrits.

Devenez juré

Vous pouvez par ailleurs tenter votre chance pour faire partie du jury, si vous habitez ou travaillez à Brunoy ou dans une ville proche. « Il faut aussi être un bon lecteur, savoir argumenter, faire preuve d’esprit critique et prendre la parole dans un groupe », complète Marie Le Moing-Heubert.

Cette manifestation vise à toucher des personnes éloignées de l’écriture, souvent par manque de confiance, à encourager et valoriser leur créativité. Marie Le Moing-Heubert poursuit ce même objectif dans les ateliers hebdomadaires qu’elle anime pour les enfants de 7 à 10 ans. « J’essaie de les faire jouer avec des mots sur différents supports d’expression, pas forcément du papier. Dans ces moments-là, je mets de côté tout ce qui est scolaire pour les emmener dans l’imaginaire à travers le jeu et pour aborder l’écrit différemment. »

Pour en savoir plus sur le festival et les ateliers d’écriture créative pour enfants, rendez-vous sur le site http://www.eclerdesbosserons.com.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *