Posts Tagged “cop21”

COP21 : « l’Accord de Paris », une feuille de route indispensable pour l’avenir de la planète

cop21-web

Le 11 décembre dernier, la COP21 s’est conclue sous une salve d’applaudissements grâce à l’adoption de « l’Accord de Paris » par les 195 pays membres de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

Fruit de deux semaines de négociations intenses entre les parties, ce document de 32 pages redonne espoir à tous ceux qui pensaient la machine diplomatique en perte de vitesse après l’échec en 2009 à Copenhague.

 
Des mesures d’adaptation et d’atténuation

L’ensemble des acteurs présents au Bourget lors de cet événement a su donné voix et corps au principe de la justice climatique. C’est-à-dire à la reconnaissance de l’inégalité entre les pays du Nord et du Sud en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Partant, les pays du Nord se sont engagés à solder leur dette climatique dès 2020, à hauteur de 100 milliards d’euros chaque année, afin d’aider ceux du Sud à mettre en place des mesures d’adaptation au changement climatique. Ces financements feront l’objet d’une révision à la hausse avant 2025.

Outre ces engagements, les pays signataires de l’accord s’engagent à réduire leurs dépendances aux énergies fossiles pour que d’ici la fin du siècle l’augmentation de la température mondiale ne dépasse pas les 1,5 °C. Ces engagements, comme les mesures financières, seront revus tous les 5 ans, et « représenteront, à terme, une progression », selon le texte de l’accord.

 
Un processus contrôlé et transparent

« L’accord de Paris » se compose de deux parties : une décision d’adoption, non soumise à ratification par les États, et l’accord lui-même, nécessitant une ratification selon la législation de chaque pays. Or, pour entrer en vigueur, l’accord devra faire l’objet d’une ratification à partir du 22 avril 2016, par au moins 55 pays, représentant au moins 55% des émissions mondiales.

Enfin, et montrant par là le rôle primordial de la société civile dans la lutte contre le réchauffement climatique, « l’accord de Paris » prévoit un mécanisme de transparence qui conduira un comité de 12 membres ayant des compétences reconnues dans les domaines scientifiques, techniques, socioéconomiques ou juridiques à vérifier publiquement les données fournies par les pays en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Du 7 au 18 novembre 2016, Marrakech accueillera la 22ème conférence des parties pour le climat. L’occasion pour le Maroc de s’affirmer comme un acteur indispensable de la transition écologique, lui qui a d’ores et déjà certifié vouloir porter à 52% la contribution des énergies renouvelables à la production électrique d’ici 2030.

Suivez la COP21 en direct !

logo-cop21

La 21ème conférence des parties (COP) commence aujourd’hui ! Prenant place sur le site du Bourget à Paris, elle réunit 40 000 personnes dont 150 chefs d’états, et durera jusqu’au 11 décembre. Son enjeu sera de maintenir le réchauffement climatique sous la limite des 2°C par rapport à l’ère préindustrielle (vers 1850).


Un événement à suivre en live

La COP21 est un événement relevant du domaine de la politique internationale. De fait, son déroulement et le contenu des négociations est difficilement compréhensible pour le grand public. Pourtant la question du réchauffement climatique est un sujet crucial pour l’avenir de notre pays. C’est pourquoi il est important que chacun de nous ait une idée claire des enjeux de cet événement.

Suivez cet événement en live sur le blog du SyAGE grâce au fil Twitter dédié que vous pourrez trouver ci-dessous, ainsi que sur la colonne de droite de ce blog. Et ne manquez rien de ce qui se dit, se fait et se décide pendant ce rendez-vous incontournable pour le futur de notre planète !

 

Un rendez-vous annuel pour la planète

Depuis 1992, des conférences sont organisées chaque année entre les États-parties signataires de la convention des Nations Unies sur les changements climatiques pour faire le point sur la réalisation de son objectif : aboutir à un accord international, posant le cadre d’une transition vers des sociétés sobres en carbone, et capable de faire face aux changements climatiques.

 

illu-cop21-blog         Christiana Figueres, Laurence Tubiana et Laurent Fabius

 

Durant les deux semaines que dureront les négociations, l’emploi du temps des participants sera chargé. En effet, chaque jour, de 9h à 18h, se succéderont réunions entre négociateurs issus d’un même pays, rencontre entre coalitions, rencontres thématiques sur des points précis, et événements parallèles menés par des membres de la société civile. À l’issue de ce marathon diplomatique, un texte final se verra validé par les chefs d’états ou leurs délégués. La difficulté étant que toute décision prise pendant une COP doit être prise par consensus, c’est-à-dire à l’unanimité.

De la Terre jusqu’aux étoiles : rencontre avec Hubert Reeves

 

HReeves

© John Foley

L’astrophysicien et président d’honneur d’Humanité et Biodiversité Hubert Reeves nous a fait l’honneur d’une rencontre. L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur ce brillant savant qui fait rimer découverte de l’espace et protection de notre environnement …

 

Est-ce votre qualité de témoin de l’infiniment grand qui vous rend d’autant plus sensible à la fragilité, à la précarité et donc au caractère précieux de notre environnement ?

Hubert Reeves – En effet, j’ai voulu exercer un métier qui me fasse une place dans le monde scientifique. La recherche est passionnante qui mène à un accroissement des connaissances le plus objectivement possible. J’ai choisi l’astrophysique pour les mathématiques, leur logique, leur beauté formelle… Donc je suis devenu astrophysicien et si c’était à refaire, je ferais de même !

On me dit souvent que j’ai fait rêver. Les étoiles illuminent le ciel mais aussi la vie des gens. Oui mais, prenant conscience des problèmes terrestres, j’ai maintenant tendance à ramener tout le monde sur Terre… D’autant que je suis grand-père et que je voudrais pouvoir préserver mes petits-enfants, et tous les petits-enfants, du sort qui les attend si nous, les adultes d’aujourd’hui, restons passifs.

 

À l’approche de la COP21, cette nécessité d’agir n’a jamais été aussi pressante …

Face au dérèglement climatique, dû aux émissions de gaz à effet de serre, doublé de la perte de biodiversité – érosion liée à une exploitation outrancière des richesses naturelles – il est grand temps de changer d’ère !

L’astrophysicien que je reste est aussi un citoyen qui s’efforce de montrer combien la présence des humains sur Terre qui résulte de tant d’évènements cosmiques, doit être préservée.

 

Hubert Reeves

Astrophysicien

www.hubertreeves.info

Président d’honneur de Humanité et Biodiversité

www.humanite-biodiversite.fr