Posts Tagged “eaux usées”

Un jour, une astreinte : obstruction d’un réseau d’eaux usées à Villeneuve-Saint-Georges

un jour une astreinte
le Syndicat dispose d’un système d’astreinte (01-69-83-72-72) qui lui permet d’intervenir 24h/24 et 7 jours sur 7 sur l’ensemble de son territoire.

Le vendredi 29 janvier à 15h, le SyAGE a été contacté suite au signalement de mauvaises odeurs remontant des canalisations, rue Auguste Renoir à Villeneuve-Saint-Georges.

Ruddy, le technicien d’astreinte, s’est alors déplacé rapidement sur les lieux pour constater que ce désagrément était dû à la présence de lingettes dans le réseau d’eaux usées. Obstruant plus de la moitié des canalisations, leur amas conduisait, in fine, à faire stagner les eaux.

En effet, « constituées de fibres tissées très résistantes, les lingettes ne se dissolvent pas une fois mélangées aux eaux usées. Il est donc absolument indispensable de les jeter à la poubelle, comme les autres déchets », nous rappelle Ruddy.

Suite à son expertise, le technicien d’astreinte a fait appel à une entreprise spécialisée afin de désengorger le réseau. À 17h, l’opération était terminée, et le bon écoulement des eaux rétabli.

Un jour, une astreinte : une racine bouche un réseau d’eaux usées à côté de la gare de Boussy-Saint-Antoine

un jour une astreinte
le Syndicat dispose d’un système d’astreinte (01-69-83-72-72) qui lui permet d’intervenir 24h/24 et 7 jours sur 7 sur l’ensemble de son territoire.

Le dimanche 28 Février à midi, le SyAGE a été contacté pour signaler un refoulement d’eaux usées dans le bois situé en bordure de la gare de Boussy-Saint-Antoine. Le technicien d’astreinte s’est déplacé rapidement sur les lieux pour constater que ce désagrément était dû à la présence d’une racine dans le réseau d’eaux usées. Obstruant la moitié de son diamètre, elle retenait toute la graisse en transit et conduisait, in fine, à stopper le bon écoulement des eaux.

Suite à son expertise, le technicien a fait intervenir une entreprise spécialisée, afin d’enlever la graisse accumulée. « Bien qu’indispensable pour stopper le refoulement, cette solution n’était que temporaire, nous explique-t-il. Enlever la racine du réseau restait une priorité pour permettre à celui-ci de retrouver de manière durable son débit habituel ».

Sur la base de ces informations, Alexis, technicien d’assainissement pour le service Entretien aux Communes, a planifié une intervention le jeudi 3 mars dans l’après-midi pour scier la racine, et l’extraire de la canalisation. « Heureusement, nous dit-il, qu’elle arrivait au niveau d’un regard. Cela a grandement facilité l’opération ».

Enfin, la présence de cette racine ayant potentiellement fragilisé la structure du réseau, une inspection télévisée de ce dernier sera prochainement réalisée afin de déterminer si des réparations sont à prévoir.

Un jour, une astreinte : obstruction d’un réseau d’eaux usées à Villeneuve-le-Roi

un jour une astreinte
 le Syndicat dispose d’un système d’astreinte (01-69-83-72-72) qui lui permet d’intervenir 24h/24 et 7 jours sur 7 sur l’ensemble de son territoire.

 

Le vendredi 19 Février 2016 à 16h, une habitante de Villeneuve-le-Roi appelle le SyAGE pour signaler un refoulement d’eaux usées dans sa maison. Mourad, technicien d’astreinte, se déplace rapidement sur les lieux pour constater que les causes de ce désagrément proviennent de l’obstruction d’un réseau d’eaux usées par des lingettes. Or, ces produits d’hygiène ne se désagrègent pas au contact de l’eau, et sont malheureusement encore souvent jetés dans les canalisations. C’est pourquoi, « pour éviter de provoquer des bouchons dans les réseaux entraînant des interventions coûteuses pour la collectivité, il est indispensable de les jeter dans la poubelle, avec les ordures ménagères, plutôt que dans les WC », rappelle-t-il.

Suite à son expertise, Mourad fait intervenir une entreprise spécialisée pour désobstruer le réseau, permettant ainsi aux effluents de reprendre leur écoulement normal 2h plus tard.

Information importante : travaux d’assainissement à Vigneux-sur-Seine

illustration-vigneux

 

Le 20 novembre prochain, le SyAGE va réaliser un renouvellement des réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, à l’angle de la rue Montaigne et de la rue Prosper Mérimée, sur la commune de Vigneux-sur-Seine.

Ce chantier, d’une durée de 1 mois, a été planifié en coopération avec les services techniques de la ville. En effet, préalablement aux travaux de réfection de la voirie prévus par la Mairie, le Syndicat a réalisé des inspections télévisuelles des réseaux dont il a la charge. C’est suite à ce diagnostic que ces travaux ont été décidés.

 

 

 

 

 

 

Les juristes

Vendredi, 8H30 du matin, un timide ciel bleu fait son apparition au-dessus du bâtiment du Syndicat. J’ai rendez-vous avec Déborah Raspaud et Kevin Le Merlus, juristes au SyAGE, qui m’emmènent assister à une expertise qu’ils vont effectuer à Mandres-les-roses. Reportage.

« J’ai toujours eu un intérêt marqué pour le service public, me dit Kévin, alors que nous roulons sur la Nationale 6. C’est ce qui m’a poussé à faire un Master 2 en Droit Public Général, puis de travailler en cour administrative d’appel, avant d’intégrer les effectifs du Syndicat il y a 2 ans et demi ».

Déborah, quant à elle, a commencé sa mission au Syndicat il y a quelques semaines. La diversité des problématiques rencontrées enthousiasme cette travailleuse acharnée, titulaire d’un Master 2 en urbanisme et droit de l’environnement.

 

Une expertise au service du riverain

photo-externe

L’expertise effectuée ce matin fait suite à un refoulement d’eaux usées chez une habitante. Nous retrouvons chez cette dernière un expert de l’assurance, chargé par ses supérieurs d’évaluer les dégâts et de trouver l’origine des désordres.

Dans cette affaire, la direction juridique a deux missions : l’information et l’expertise. Il s’agit d’abord de comprendre ce qu’il s’est passé et d’en rendre compte à la Mandrionne à qui ils vont rendre visite.

Ensuite, puisque le SyAGE a compétence en matière d’assainissement dans cette commune, sa responsabilité est potentiellement engagée. Aussi, les connaissances juridiques approfondies de Kevin et Déborah s’avèrent-elles extrêmement précieuses pour défendre les intérêts du Syndicat.

A l’issue de la réunion, tous ont convenu que le refoulement des eaux usées était causé par une obstruction du réseau, combiné à une absence de clapet anti-retour sur l’habitation se trouvant en-deçà de la chaussée . Or, comme l’indique le Règlement Sanitaire Départemental et le règlement établi par le SyAGE concernant le service public de l’assainissement collectif (article 11.3), « tout  appareil  d’évacuation  se  trouvant  à un niveau inférieur à celui de la chaussée dans laquelle se trouve le collecteur public devra être muni  d’un dispositif  anti-refoulement  contre  le reflux des eaux usées ». C’est pourquoi les juristes conseillent à l’habitante de procéder aux installations nécessaires pour éviter à l’avenir ce genre de désagréments.

Alors que nous rentrons au Syndicat, Kevin et Déborah m’expliquent toute la diversité de leurs missions : aux expertises effectuées tout au long de l’année, s’ajoutent le conseil aux différents services du Syndicat, les litiges et autres réclamations de contentieux, ou encore la veille juridique (suivi des nouvelles dispositions légales et réglementaires). Notre sortie matinale n’est donc que le début d’une longue et passionnante journée au service de l’intérêt général.

Pollution ponctuelle dans la rivière

Pollution
 

Le vendredi 31 octobre 2014, une pollution aux eaux usées a été signalée dans le Ru de la débouche, rue Maréchal Foch à Montgeron.

Un curage du réseau d’eaux pluviales a eu lieu de la rue Maréchal Foch jusqu’à son exutoire, Ru de la débouche, toute la journée du vendredi pour un volume total de 100 m3. Le Directeur des Services Techniques de Montgeron, le prestataire de service du SyAGE, la Responsable du service Contrôle des Milieux Naturels ainsi que les techniciens de ce service étaient présents sur les lieux.

Pendant la journée du lundi 3 novembre, le prestataire de service du SyAGE a nettoyé le Ru de la Débouche en enlevant les lingettes et les effluents d’eaux usées.  En effet, beaucoup de personnes jettent à tort des lingettes dans les toilettes.  Imputrescibles, elles conduisent in fine à obstruer les réseaux et à dégrader la qualité de la rivière.

La pollution, dont l’origine n’a pas été déterminée, a été stoppée.

« Grâce à un travail conjoint entre la commune et le SyAGE, la  pollution a pu être stoppée efficacement et rapidement, nous dit Aude Daniele, responsable du service Contrôle des Milieux Naturels au SyAGE ».

Une collectivité au service des usagers

Rencontre avec Jérémy Pineau et Thomas Levignon, agents de terrain pour le Pôle Assainissement du SyAGE.

 

Le principe de séparativité des réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales est essentiel en matière d’assainissement. En effet, les eaux issues des utilisations domestiques et celles issues du ruissellement ne doivent pas emprunter les mêmes tuyaux. D’une part, parce que les réseaux d’eaux usées sont incapables de faire face aux débits pluviaux. D’autre part, parce qu’il n’est pas réaliste économiquement d’envisager de dimensionner la station d’épuration pour faire face aux débits pluviaux.

 

C’est pourquoi le Syndicat emploie deux agents de terrain chargés de vérifier le raccordement entre les réseaux de chaque particulier et ceux du domaine public. Arrivés depuis mai 2013 dans la collectivité, Jérémy et Thomas sillonnent chaque jour les 18 communes du SyAGE concernées par la compétence Assainissement pour accomplir leur mission.

De la non-conformité des réseaux au règlement des eaux usées et des eaux pluviales résulte des pollutions affectant l’ensemble du bassin versant. C’est pourquoi ces deux techniciens sont à l’affût de celles-ci. Dès qu’elles sont repérées, Jérémy et Thomas lancent des enquêtes de conformité sur le secteur environnant pour vérifier les raccordements. Lorsqu’une anomalie est détectée, ils informent le riverain et le mettent en demeure d’effectuer les travaux, tout en l’informant de l’existence de subventions.

 

Mais à ce versant technique s’ajoute un autre : le conseil. «  Les gens nous téléphonent pour connaître la nature de leur raccordement et la bonne façon de faire, avant de procéder à une vente, par exemple. Nous pouvons les recevoir au SyAGE, venir chez eux, ou les informer au téléphone de ce qui se fait. C’est une mission de service public que nous sommes très heureux d’accomplir, nous dit Thomas « . En effet, lors d’une vente immobilière, le notaire demande le contrôle et la mise en conformité. Par le biais des enquêtes effectuées par Jérémy et Thomas, le SyAGE est en mesure de délivrer une attestation affirmant le bon raccordement de l’usager aux réseaux du domaine public. C’est cette attestation que le notaire demande.

Jérémy et Thomas se doivent d’être techniciens et pédagogues en même temps pour accomplir au mieux leur mission de service public. Dotés d’une parfaite connaissance du processus d’assainissement, dans ses détails pratiques comme théoriques, les deux agents sont au service des administrés du SyAGE pour les faire profiter de leur savoir-faire.

Et vous, connaissiez-vous ce principe ?