Posts Tagged “entretien”

Opération d’entretien de l’Yerres en Seine-et-Marne

Missionnée par le SyAGE, l’entreprise Terideal a assuré l’entretien des berges et du lit de l’Yerres dans les communes d’Argentières-en-Brie, de Chaumes-en-Brie et d’Ozouër-le-Voulgis, au mois d’octobre dernier. Les travaux ont concerné un tronçon d’une douzaine de kilomètres pour faciliter la circulation de l’eau dans le lit de la rivière.

L’opération a contribué à assurer la pérennité du couvert végétal, à favoriser la biodiversité et à maintenir un paysage naturel. Des abattages, des élagages et des tailles de branches basses ont été effectués par mesure de sécurité, ainsi que l’enlèvement d’embâcles et de déchets.

Les déchets anthropiques ont été systématiquement mis en décharge. Tous les matériaux générés par ces travaux ont été broyés, laissés sur site ou évacués en fonction des opportunités.

Le SyAGE a réalisé ces travaux d’entretien en application de l’article L215-15 du code de l’environnement. Ces travaux déclarés d’intérêt général, se sont achevés le 16 octobre dernier.

En chiffres

  • 21 saules têtards entretenus
  • 80 m3 de branchages et embâcles soustraits de la rivière
  • 83 arbres et grosses branches tombés dans la rivière évacués
  • 28 arbres abattus pour des raisons de sécurité
  • 20 m3 de déchets extraits du lit de la rivière
  • 10 saules têtards plantés
  •  1 embâcle fixé

Qu’est-ce qu’un arbre tétard ?

On appelle arbres-têtards ces arbres étêtés de façon très spécifique, c’est-à-dire par recépage en hauteur. Ils sont reconnaissables en hiver à leur tête disproportionnée et nue, qui – dès le printemps – est surmontée de jeunes rameaux.

Le faucardage : une gestion raisonnée des milieux aquatiques

P1010591


La fin de l’été marque pour le SyAGE, le début d’opérations d’entretien visant à préserver l’équilibre de la rivière à l’aide de techniques respectueuses du milieu aquatique.

Si durant la période la plus chaude de la saison, on évitera toute intervention directe dans les cours d’eau, ceux-ci étant plus fragiles compte tenu des températures et du niveau d’étiage, le développement excessif des végétaux dans l’eau conduit le Syndicat à intervenir sur l’Yerres.
En effet, dû aux effets combinés de la photosynthèse, de la chaleur importante et des apports en nutriments, nombre de plantes immergées tels les nénuphars envahissent peu à peu le lit de la rivière provoquant un déséquilibre de l’écosystème aquatique. Cette surabondance végétale épuise le niveau d’oxygène présent dans l’eau et met en péril la faune et la flore présentes dans la rivière.

Campagne de faucardage (été 2015) sur l'Yerres. Coupe des plantes aquatiques à l'aide du bateau faucardeur.Le faucardage consiste à faucher une partie des végétaux à l’aide d’un bateau équipé d’une scie immergée venant sectionner les tiges*. De mi-août jusqu’au début du mois de septembre, 5 km de rivière seront concernés par cette opération. Dans les secteurs identifiés, le SyAGE s’emploie à entretenir uniquement le milieu du lit de la rivière. En effet, en laissant volontairement des herbiers aquatiques intacts près des berges, ce sont autant de refuges naturels pour une multitude d’espèces aquatiques (Poissons, insectes, invertébrés…) qui subsistent.

Combinant technique d’entretien et une forte dimension environnementale, le faucardage permet de maintenir l’équilibre de la rivière tout en préservant différents types d’habitats aquatiques.

* Les déchets végétaux issus de cet entretien sont ensuite collectés et déposés en déchetterie en vue d’être revalorisés.