Un filet de rétention à la sortie d’un réseau d’eaux pluviales

Un filet de rétention à la sortie d’un réseau d’eaux pluviales

Publié le 6 novembre 2020

Le SyAGE vient de faire procéder à l’installation d’un filet de rétention à la sortie d’une canalisation d’eaux pluviales, rue du lavoir à Brunoy. Une opération expérimentale portée par l’entreprise Suez qui vise à mesurer l’efficacité d’un tel système pour empêcher les gros déchets de rejoindre directement le milieu naturel.

Chaque année, 80 000 tonnes de déchets se retrouvent dans l’environnement en France, soit près de 2% de la production totale. Quand les déchets sont jetés par terre, ils sont transportés grâce au vent et à la pluie, directement dans les grilles avaloirs, par un phénomène de « lessivage »,  avant d’atteindre les cours d’eau. On estime aujourd’hui, que 2 000 à 10 000 tonnes de macro-plastiques transitent ainsi par les réseaux de collecte chaque année.

Le SyAGE expérimente ainsi ce nouveau système de filet de rétention sur une grille avaloir à Brunoy afin d’enrayer en partie ce phénomène de pollution.

En plus de retirer les gros déchets, cette opération pilote va permettre également de catégoriser et qualifier les différents types de déchets capturés par le filet et d’agir à la source » précise Cyril Gitton, responsable du service Exploitation Assainissement Réseaux Publics au SyAGE.

«Un contrôle sera assuré la semaine prochaine par les agents du syndicat suite aux pluies prévues pour vérifier son taux de remplissage.  Lorsque le filet sera rempli, il sera déposé et acheminé sur une plateforme de tri afin de séparer les déchets verts des autres (plastiques, canettes…) qui seront valorisés dans les filières de traitement adaptées ».

Ce dispositif qui existe dans certaines villes en Australie mais aussi à Dijon et Marseille, sera déployé sur d’autres réseaux d’eaux pluviales s’il s’avère efficient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *